we sign it - L’indépendance des associations, une nécessité pour la démocratie

L’indépendance des associations, une nécessité pour la démocratie

En l’absence d’un statut des associations promis de longue date et jamais concrétisé, nous considèrons qu’il est essentiel pour la démocratie que les associations bénéficiant d’une subvention d’argent public demeurent libres de leurs choix d’orientation et d’action, pourvu qu’ils ne contreviennent pas aux lois de la République. 

Lors du récent débat d’orientation budgétaire du Conseil Général de l’Isère, on a pu entendre les inquiétantes paroles d’un élu, président d’un groupe politique : « Nous allons demander la suppression de la subvention de la FRAPNA et de ses filiales (sic) qui participent au blocage des projets …» (cf DL du 10 décembre 2014, page 6).

Aujourd’hui le projet c’est Center Park, mais demain ce sera comme annoncé, l’achèvement de l’autoroute A51 et l’élargissement de l’A480.

La menace est clairement formulée et donc on peut craindre que toutes les associations recevant une subvention du CGI aient les mains liées pour s’opposer à ces projets, même s’ils sont entachés d’irrégularités et d’illégalités.

C’est la perspective annoncée d’une mise sous tutelle du monde associatif du département,  pour commencer.

Pour prévenir ce danger d’atteinte à l’indépendance des associations, condition de la démocratie, les Amis de la Terre de l’Isère lancent cette pétition adressée aux futurs candidats des élections départementales et aux citoyens du département. 

Signer

Diffusez auprès de votre entourage